Aperçu

« Mon enthousiasme est toujours aussi grand lorsque je me trouve devant un nouveau bâtiment et que je vois qu’il possède une large façade ou qu’il s’agit d’un bâtiment d’angle. Je me dis alors qu’on pourrait y installer une belle vitrine. Ce sont ces premiers mètres qu’un client voit immédiatement lorsqu’il entre chez nous. En tant que Project Manager Building and Facilities, je suis responsable des projets de rénovation et de réaménagement, principalement pour le marché belge. Mais récemment, de plus en plus de projets s’ajoutent aux Pays-Bas. C’est pour cette raison qu’il est très agréable de travailler pour une entreprise internationale.

Hans Anders a été mon premier employeur après mes études de communication. Le marché était tendu et j’ai postulé pour un emploi d’assistant administratif technique pour lequel je n’avais pas vraiment les connaissances requises. Néanmoins, mes interlocuteurs à l’époque ont vu que j’avais en moi la possibilité de développer les bonnes capacités. Je leur suis toujours reconnaissant d’avoir décelé le potentiel en moi. Au fil du temps, j’ai développé les connaissances techniques nécessaires à mon travail. Au fil des ans, mon rôle a évolué, passant de celui d’agent de soutien aux installations à celui de Projectmanager Building et Facilities.

Je voyage dans tout le pays pour mon travail. Ma voiture est mon deuxième bureau. Je passe la moitié de mon temps de travail au bureau à Hasselt ou Gorinchem (Pays-Bas), et l’autre moitié sur la route et dans les magasins pour les inspections avant et pendant une rénovation. Par exemple, j’évalue si un bâtiment est adapté à Hans Anders et quelles installations existent déjà ou doivent être ajoutées. Ensuite, le bâtiment est mesuré et des plans de construction sont élaborés. J’y indique les souhaits qui sont formulés. Cela se fait toujours en concertation avec les collègues qui y travailleront. Après tout, il est important qu’ils s’y sentent bien. Par exemple, nous ne voulons pas installer un climatiseur dans un endroit où un collègue doit travailler avec de l’air froid dans le cou toute la journée.

Au total, j’ai facilité l’ouverture de magasins nouveaux ou rénovés dans plus de 100 bâtiments. Et je suis toujours très fier d’assister à la (ré)ouverture d’un magasin. Certaines des ouvertures m’ont vraiment marqué. Par exemple, les deux magasins qui ont ouvert dans ma région. J’ai en effet pu participer à la réalisation de deux nouveaux magasins, un à Lanaken et un à Bilzen, des villes où j’ai déjà vécu. Il est très agréable de voir que votre famille et vos amis y vont aussi.

Bien que je fasse ce travail depuis des années, il me procure encore beaucoup d’énergie. Hans Anders, bien qu’étant une grande entreprise internationale, reste quand même familiale. C’est une chose que j’apprécie beaucoup. Je connais mes collègues sur le bout des doigts. Et son aspect international fait que l’entreprise continue à offrir de nombreuses possibilités à ses employés, moi y compris. Pour l’instant, je suis à ma place ici ! »